Après deux ans de pandémie, nous avons souhaité décrypter la façon dont le rapport des Français à l’apéritif s’est redessiné et pointer les nouveaux rituels qui ont vu le jour. Nous avons donc collaboré avec l’ObSoCo pour mener une étude quantitative auprès de 1000 personnes représentatives de la population française pendant le mois de mars 2022. Voici quelques enseignements à retenir :

L’apéritif, emblème de la convivialité « à la française »

La pratique de l’apéritif constitue une habitude bien ancrée chez 90 % des Français qui en organisent à leur domicile. 32% des interrogés disent même en organiser une fois par semaine ou plus. La fréquence est d’ailleurs fortement marquée chez les CSP+, les 25-34 ans et les hommes.

Vecteur de lien social, il est pris accompagné pour 60% des interrogés, majoritairement avec des amis ou proches (96%), les conjoints (89%) ou encore la famille (87%). La pratique de l’apéro en solo, relevée chez 40% des répondants, semble ne renvoyer qu’à des moments très occasionnels. Convivialité et partage sont les maîtres-mots à l’apéro : les Français citent avant tout le « fait d’être ensemble, avec ses proches », « de vivre un moment de convivialité, de rigolades et le « plaisir de partager et d’échanger avec ses proches ou convives » (46%) parmi les raisons d’en organiser à leur domicile. Les motivations individuelles arrivent dans un second temps.

Plusieurs « moments apéros dans la vie des Français

La pratique de l’apéritif est aujourd’hui une réalité plurielle et une diversité de « moments apéro » ont été évoqués dans le cadre de l’étude : apéros en famille (66%), apéros dinatoires (48%), apéros liés à des événements particuliers (47%) ou encore apéros de fin de semaine (45%) qui est particulièrement prisé des télétravailleurs. D’autres moments se sont également installés dans les habitudes des Français : apéros devant un film ou une série (22%), apéro avant une soirée (19%) en pointe chez les jeunes ou encore lors d’une soirée jeux (13%). L’apéro visio né dans le contexte de crise sanitaire est un rituel qui perdure chez 7% des Français.

Les apéritifs à croquer, indissociables d’un apéritif idéal

Crackers, bretzels, tuiles, tortillas, biscuits, soufflés, cacahuètes, amandes, cajou et autres : les apéritifs à croquer sont définitivement les grands incontournables pour une large majorité de Français. Pour 9 répondants sur 10, les apéritifs à croquer sont les compagnons indispensables pour réaliser leur apéritif idéal. La préférence des répondants se porte dans un mouchoir de poche vers les biscuits salés, les tuiles, les graines et fruits à coque non salés et les soufflés.

Le produit idéal pour un apéritif à domicile se doit d’être convivial et universel. Le fait que le produit « plaise à tous », « soit agréable à déguster » et « facile à partager » sont ainsi des qualités plébiscitées. Le fait « qu’il ne nécessite pas de préparation » et « qu’il apporte de la variété et du choix » sont également appréciés. Globalement, l’apéritif est vécu par les Français comme un temps sacré où le plaisir et le lâcher-prise priment sur toutes considérations rationnelles. Il apparaît comme une véritable bulle de liberté pour partager, se rassembler et profiter pleinement d’un temps de convivialité. Un rendez-vous idéal pour une parenthèse joyeuse et décomplexée : un de ces rares moments pour faire plaisir et se faire plaisir.

Pour célébrer trois ans de présence sur Instagram via le compte @MomentApero, le Syndicat des Apéritifs à Croquer a réuni ses meilleures recettes ainsi que celles de ses influenceurs préférés et de sa fidèle communauté dans un ebook à télécharger d’urgence pour se régaler tout l’été !


100 recettes pour se retrouver autour d’une généreuse tablée de toasts, brochettes, tartinades et autres verrines et partager des moments de convivialité et de gourmandise au soleil.

Les apéritifs à croquer accompagnent nos temps festifs et riment avec convivialité, liberté, partage.

Un véritable moment de plaisir, transgénérationnel, et cher aux Français qui déclarent pour près de 90% d’entre eux organiser régulièrement un apéritif.

 

Face à cet engouement et conscientes des nouvelles attentes des consommateurs citoyens,
les entreprises du Syndicat des Apéritifs à Croquer se mobilisent depuis plusieurs
années déjà pour proposer de bons produits sur les plans gustatif, nutritionnel
et environnemental.

 

A travers ce document d’une trentaine de pages, nous vous invitons à découvrir les résultats de plusieurs années d’engagements pris par nos entreprises à l’heure des grands défis environnementaux, sociaux et nutritionnels.

 

Reformulation des recettes,  contrôles qualité rigoureux, approvisionnement local des matières premières, économies d’énergie, recyclage et éco-conception des emballages, formation professionnelle, parité homme-femme, déploiement d’actions de solidarité sociale dans les territoires… les entreprises du Syndicat des Apéritifs à Croquer se mobilisent à tous les niveaux pour des modes de production plus vertueux.

Télécharger ici l’intégralité du Panorama 2020 du Syndicat des Apéritifs à Croquer.

Alors que la France et le monde traversent une crise sanitaire sans précédent, les entreprises du Syndicat des Apéritifs à Croquer se mobilisent pour apporter leur aide à toutes celles et ceux qui luttent chaque jour contre le virus covid19 dans les hôpitaux, maisons de santé, EHPAD, casernes de pompiers et commissariats de police.

Grâce à la générosité des entreprises, ce sont près de 5 millions de produits apéritifs à croquer, bretzels, tuiles, soufflés, qui ont été distribuées dans 65 hôpitaux, 20 EHPAD, 11 cliniques et maisons de santé, et commissariats de police sur le territoire français.

De quoi apporter un petit moment de réconfort, une pause gourmande croquante bien méritée par les héros du moment.

Consultez le détail des dons via cette infographie